Dans l'univers médiatique, la donne a complètement changé avec l'arrivée d'internet.

Michael Goldman (My Major Company) : quand la musique est bonne – Entreprendre.fr


 Michael Goldman (My Major Company) : quand la musique est bonne – Entreprendre.fr

Avec MyMajorCompany les créateurs ont l'opportunité de se faire financer par des milliers d'internautes. Sur toute la planète, des millions de projets ont été réalisés grâce à des sites participatifs. Les internautes ayant aidé au financement doivent recevoir une récompense de la part des créateurs le jour où leurs projets se concrétisent. MyMajorCompany a étendu ses activités au financement participatif.

Grégoire : l’un des premiers succès de MyMajorCompany !

C'est la plateforme qui a découvert Grégoire, et son succès a permis à MyMajorCompany de devenir célèbre. "Toi+Moi" est rapidement devenu un succès national. Avec un single phare, l’album de Grégoire sort en 2008. C’est S. Barsikian, un des co-fondateurs de MyMajorCompany, qui a découvert Grégoire et lui a présenté le label participatif, lui proposant de créer un compte.

A l’origine, trois passionnés de création musicale

L'histoire du label participatif MyMajorCompany commence dès 2007. Le label participatif veut exploiter le pouvoir d’internet pour financer les rêves des créateurs. MyMajorCompany est au départ dédié à la création musicale, mais s'est depuis diversifié vers différents domaines.

La plateforme a écoulé trois millions de disques signés par près de soixante-dix chanteurs depuis son lancement. Le label MyMajorCompany a lancé des artistes telles Irma et Joyce Jonathan. Les adhérents ont participé à hauteur de 90 000€ pour les projets de restauration du Mont Saint-Michel et du Panthéon. D’abord destiné au financement participatif musical, le site MyMajorCompany a rapidement développé son offre vers des secteurs différents.